Blog

LE SPHINX Etienne Tshisekedi

Colloque international Etienne Tshisekedi: l'argumentaire.

Argumentaire

Etienne Tshisekedi wa Mulumba est l’une des figures emblématiques de la scène politique congolaise depuis son indépendance jusqu’à ce jour. Il a incarné un personnage dont l’activité militante a influencé et continuera à influencer toujours et encore pour plus longtemps le cours de choses en RDC, notamment à travers ses idées, convictions et perceptions, ainsi que la force d’âme dont il a fait montre tout au long de sa lutte politique.
L’un des premiers docteurs congolais de la faculté de droit de ce qui était alors l’Université Lovanium, Etienne Tshisekedi a assumé de hautes fonctions au sein de l’administration publique et des institutions publiques de l’État, avant d’incarner le sens et le projet d’une opposition politique aux régimes successifs, tantôt autocratiques, tantôt non démocratiques, de la Deuxième et Troisième Républiques, en RDC.  

Sa lutte peut être résumée en l’instauration d’un État de droit démocratique en RDC à travers un combat non-violent contre les dérives autoritaires et la barbarie ainsi que le pillage et le détournement des deniers publics qui ont caractérisé les régimes passés, sans en être exempt des représailles et humiliations de tous genres.  Son cheval de bataille consistait à replacer le « Peuple » congolais au centre de la gouvernance politique pour assurer son bien-être social, sa liberté et sa dignité.

Le mérite de sa lutte et le courage qui le caractérisait constituent le prétexte à la base du présent colloque initié en marge du 5ème anniversaire de sa disparition intervenue le 1er février 2017, à Bruxelles.

Le contenu d’une telle activité ne peut que procéder de la problématisation des idées-forces autour du personnage d’Etienne Tshisekedi, en l’occurrence le lien existentiel entre les concepts Peuple–État de droit–Démocratie–Gouvernance politique.
Il va sans dire que l’intérêt de cette démarche est éminemment scientifique et doit s’articuler notamment autour des axes de réflexion très larges, relavant de diverses disciplines scientifiques. En l’occurrence, ce colloque se veut multidisciplinaire et tournera autour des approches d’ordre historique, sociologique, anthropologique, philosophique, juridique, institutionnel et économique, et bien d’autres, lesquelles permettent la mise en exergue de l’héritage intellectuel et moral qu’Etienne Tshisekedi a légué, peut-être à son insu, à la postérité.

Eu égard à ce qui précède, les communications pourront essentiellement s’inscrire dans le cadre des axes ci-après :

  • le retraçage du fondement épistémologique ainsi que l’identification du paradigme adéquat à l’effectivité du lien existentiel des concepts au cœur du présent colloque, à savoir, le peuple comme vecteur de l’État de droit démocratique pour la bonne gouvernance des États ;
  • la mise en perspective de la situation sociopolitique des États africains en général et de la RDC en particulier, au regard du concept « État de droit démocratique », tel qu’envisagé par Etienne Tshisekedi en tant que paradigme constitutif de la gouvernance dans le contexte contemporain ; sous ce registre, l’intérêt pourrait être également porté sur les défis d’affermissement de la notion d’« États-Nation » au regard des pesanteurs sociopolitiques et anthropologiques contemporaines caractéristiques des États africains en général et la RDC en particulier ;
  • l’analyse de l’actualité des États africains caractérisée par des changements anticonstitutionnels de gouvernements ou régimes politiques ; il s’agit de ce point de vue d’examiner les tenants et aboutissants de cette situation et d’en dégager les perspectives pour une Afrique en paix au regard notamment du choix stratégique opéré par Etienne Tshisekedi consistant à lutter pour la conquête du pouvoir autrement que par le recours aux armes, mais plutôt des moyens et méthodes caractérisés par la non-violence ;
  • la promotion ou la mise en évidence des impératifs de la bonne gouvernance et de la lutte contre la corruption ainsi que le détournement des deniers publics dans les pays africains sans exclusion des références à la tendance mondiale en la matière ;
  • la re-mise en perspective de la fonction et du rôle des partis politiques et mouvements citoyens dans l’assainissement de la scène politique et l’encadrement des masses, en perspective de l’instauration d’une culture politique congolaise ;
  • etc.


Un déploiement de manière rétrospective autour du personnage, de l’œuvre et des idées véhiculées à travers la lutte d’Etienne Tshisekedi wa Mulumba ainsi que leur influence dans l’imaginaire collectif ne peut qu’être d’intérêt évident pour ce colloque.
Il ne s’agit pas de procéder à un jugement de valeurs, mais plutôt à celui de faits, en vue d’évaluer rigoureusement et objectivement l’apport de son action politique à l’instauration d’un Etat de droit démocratique en RDC.
Un regard sur l’idée-force « Le Peuple d’abord » qu’il a consacrée en « cri de ralliement » de son action politique illustrerait à la fois la pertinence de sa conception anthropologique de l’entité ‘’Peuple’’ ainsi que la perception de la gouvernance politique.
Du point de vue de la méthode, les intervenants devront se plonger de manière à la fois prospective et phénoménologique dans l’examen minutieux des faits, anecdotes, fragments, caricatures et points de vue pertinents dans le champ théorique de leur thématique suivant une posture totalement critique.

Colloque International Étienne Tshisekedi